Bienvenue à Séoul, capitale de la Corée du Sud, où la vie des habitants est rythmée par le travail, les études mais surtout par la K-Pop. Si vous ne connaissez pas ces artistes qui chantent et dansent avec une synchronisation imparable, vous en avez forcément entendu parler et vous savez où se trouve l’établissement qui les crée. Impossible de rater la Kys Entertainment, l’agence artistique la plus importante d’Asie. more here
Rôliste du Mois
JUNG BAEK OH
Rôliste du Mois
SONG MIN HWAN

Votez pour le forum

20/07
ouverture du forum.
18/09
design 3 ; le forum revête sa troisième peau, des tons sombres et flashys pour faire briller vos petits yeux.
18/09
modifications ; les chances de devenir trainee augmentent !un délai plus long vous est accordé pour votre fiche et votre premier rp !
18/09
lancement des inscriptions pour l'event HIDDEN GEMS, ne ratez pas cette occasion d'être la star de demain ! ♥
LEE MIN JAE
profil / mp
BAEK CHAE MIN
profil / mp
HAN AH BYEOL
profil / mp
BAEK YU NA
profil / mp
Partenariats
© Kys Entertainment est administré par Linjae, Nitronium, Damane et Laady. L'intégralité du forum est la propriété des administrateurs. Toute copie totale ou partielle est interdite. Le css, le design et les codages ont entièrement été réalisés par Linjae et Nitronium. Le forum est optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome. Nous ne garantissons pas un résultat optimal sur les autres navigateurs. © 2015


Partagez|

sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : jeon jeongguk. (bts)
CRÉDITS : avatar (c) miki + signature (c) petulia.
MESSAGES : 38
WONS : 286
EMPLOI : fils à papa et trainee à la KYS ent.
ÉTUDES : étudiant en art; danse
CÔTÉ ♥ : je suis désespérément en manque d'amour... non, en fait, j'profite juste de ma vie de célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : bi, du moment que ça plait à l’œil


MessageSujet: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Jeu 6 Aoû - 17:47

sorry for always disturbing you × ft. noona
(outfit) + Essoufflé, je m’adosse contre le mur et me laisse glisser le long de celui-ci jusqu’à me retrouver au sol. Je suis exténué, les heures passées à la salle d’entraînement m’ont juste complètement crevé. J’adore m’entraîner bien sûr, je passe même tout mon temps dans cette grande salle au mur reflétant. Seulement, à force je finis par y perdre toute mon énergie. Je ne me contente pas de simplement m’entraîner pour garder le niveau, non, moi je cherche à progresser. Encore et toujours. Je compte bien atteindre mon rêve et rien ne pourra m’en empêcher. Du moins, rien sauf mon corps qui ne possède plus aucune force. Je suis d’ailleurs encore essoufflé et mes cheveux sont trempés de sueur. J’attrape ma bouteille pour me déshydrater puis jette un coup d’œil à mon portable. Je remarque que j’ai cinq appels manqués provenant de mon père que je préfère ignorer. Il est déjà minuit trente. Je n’avais pas réalisé qu’il était si tard, il fait déjà nuit. Tel un chat, je m’étire avant de me lever et de partir en direction des vestiaires, en profitant pour me débarrasser de mes vêtements collants et prendre une douche bien fraîche. Pendant que je laisse l’eau froide s’effondrer sur moi, je ne cesse de repenser à la dispute que j’ai eu, un peu plus tôt, avec mon père. Il voudrait apparemment revenir sur sa décision de me laisser continuer sur cette voie. Il préférerait que je me trouve un vrai boulot et me laisserait même une place à son entreprise si je voulais. Ou bien, il pourrait me couper les vivres. Mais moi, je ne veux pas abandonner. Je sais bien que ce n’est pas réellement lui qui a pris cette décision, mais qu’il s’agit de cette femme qui me sert de ma belle-mère, mais je ne peux pas m’empêcher de lui en vouloir. J’ai fait ma part du marché en obtenant mon diplôme, alors maintenant à lui de respecter sa promesse. C’est d’ailleurs ce que j’ai gueulé avant de quitter l’appartement en claquant la porte. Et n’ayant nulle-part où aller, je suis donc venu m’entraîner ici. Cela m'a permis de me changer les idées. Enfin, jusque là. Je soupire et secoue la tête, chassant ces mauvaises pensées. Je sors donc de la douche et me sèche rapidement. Après avoir enfilé des vêtements propres, je récupère mes affaires et quitte donc l’énorme building. Je m’avance dans les rues sombres de Séoul, empruntant des rues peu fréquentées pour chercher la solitude. Il m’arrive souvent d’errer tard le soir pour ne pas avoir à rentrer chez moi, mais là, je ne sais vraiment pas quoi faire. Je me laisse guider par mes pas et finit par arriver près du métro. Seulement, j’hésite. Je n’ai pas vraiment envie de rentrer. Je regarde les alentours tout en réfléchissant puis mon regard finit par se poser sur ce bâtiment que je connais bien. C’est là que vis Yuna noona. Je vais très souvent chez elle, mais je n’y suis jamais allé la nuit, je l’embête déjà assez toute la journée. Je réfléchis et finalement, sans que je ne fasse attention, je finis par entrer dans l’immeuble. Je soupire, je suis vraiment exaspérant. Je prends l’ascenseur et arrive à son étage puis je reste planté devant sa porte d’entrée. J’inspire avant de toquer à sa porte. « Noona… » Je ne sais même pas si elle viendra m’ouvrir, elle doit sûrement être en train de dormir. En plus, je ne l’ai même pas prévenu de ma visite. Je la dérange sûrement… Je dois vraiment être un gosse agaçant. Malgré tout, j’ai réellement besoin de réconfort, d’un soutien.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
i'm afraid + Don’t think about anything Don’t say anything Just give me a smile I still cannot believe this All of this feels like a dream Don’t disappear If I land a finger on you, I’m afraid that you will fly away or break Will you stop the time if this moment passes ? I’m afraid that you’ll forget me and act like nothing happened
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : Kim So Eun
CRÉDITS : © Linjae
MESSAGES : 98
ÂGE : 17
WONS : 683
EMPLOI : Caissière au Mégabox
LOGEMENT : En colocation dans le quartier de jongno-gu
CÔTÉ ♥ : Humm...Le désert ou le néant en résumé ma vie amoureuse est pitoyable .
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Jeu 6 Aoû - 23:16

sorry for always disturbing you
❝ Noona, je veux un câlin !  ❞
Baek Yu Na ✧ Bang Hae Jin

Où sont mes clés non de Dieu ! Ne me dîtes pas que j’ai réussi à les oublier au boulot, par pitié, je n’ai pas le courage d’y retourner, je suis si fatigué et mon corps ne désire qu’une seule chose pouvoir enfin retrouver mon lit.
Je suis au milieu du couloir de ma résidence les genoux au sol et mon sac à main à moitié vidé posé à terre, je cherche désespérément mes clés, c’est tout moi !Je suis au milieu du couloir de ma résidence les genoux au sol et mon sac à main à moitié vidé posé à terre, je cherche désespérément mes clés, c’est tout moi ! Je fouille encore et encore avant de reconnaitre ce bruit métallique que je ne connais que trop bien et qui est synonyme de bonheur, j’attrape le trousseau de clés et un soupir de soulagement s’échappe de mes lèvres, je vais enfin pouvoir aller me coucher enfin me jeter sur mon lit en mode étoile de mer et ne plus penser à rien d’autre que mon sommeil réparateur.

Je fourre toutes mes affaires dans mon sac n’ayant pas la force ni le courage de le ranger et ouvre la porte de mon appartement. Quel bonheur de retrouver son chez soi après une dure journée de travail, je retire ma veste l’accrochant au portemanteau, envoie balader mon sac à l’autre bout et retire mes chaussures avant de pouvoir m’écrouler de tout mon long sur mon canapé. Après quelques minutes de repos bien mérité, je me décide enfin à me lever direction la salle de bains. Une bonne douche chaude ne me fera que le plus grand bien, mes muscles sont endoloris, mes yeux se ferment tous seuls et je ne désire qu’une chose aller me coucher. Après quelques minutes de repos bien mérité, je me décide enfin à me lever direction la salle de bains.

Je jette un coup d’œil rapide à mon portable remarquant qu’il est déjà vingt-deux heures et n’ayant pas le courage de me faire à manger, je décide d’aller me coucher, pas grave pour le repas, je suis bien trop fatigué et de toute manière, je n’ai vraiment pas faim. J’entre dans ma chambre et m’affale sur mon lit rabattant les couvertures sur mon corps, à peine ai-je posé ma tête sur mon oreiller que je sens mes yeux se fermer et Morphée me tendre ses bras.

Alors que je dors paisiblement un son familier me tire de mon sommeil de plomb, je soupire et je jette un coup d’œil à mon réveil. Il est déjà minuit passé avec regret, je quitte mon lit enfilant mes pantoufles, qui donc peut venir me déranger à une heure pareille. Je sors de ma chambre et me dirige vers la porte d’entrée encore endormie, j’ouvre celle-ci pour me retrouver face à HaeJin que fait-il ici ? Il me semble lessivé, perdu et… Triste ?

« HaeJin ? Que fais-tu ici à une heure pareille ? » Le questionnais-je avant de me rendre compte qu’il était toujours dehors « Rentre, ne reste pas dehors, tu vas attraper froid. »

Je me décale l’invitant à entrer, je suis curieuse de savoir la cause de sa visite par habitude HaeJin me prévient toujours de ses visites par peur de me déranger.

 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : jeon jeongguk. (bts)
CRÉDITS : avatar (c) miki + signature (c) petulia.
MESSAGES : 38
WONS : 286
EMPLOI : fils à papa et trainee à la KYS ent.
ÉTUDES : étudiant en art; danse
CÔTÉ ♥ : je suis désespérément en manque d'amour... non, en fait, j'profite juste de ma vie de célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : bi, du moment que ça plait à l’œil


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Dim 9 Aoû - 20:25

sorry for always disturbing you × ft. noona
(outfit) + Je baisse la tête, attendant que Yuna noona vienne m’ouvrir, enfin si elle n’est pas déjà profondément endormie. Je ne sais pas trop ce que je fais là, à l’embêter si tard le soir. J’ai honte de moi-même, on aurait dit un chat égaré qui viendrait gratter sa porte avec ses griffes à la recherche d’un logement. Egaré, peut-être bien que je le suis, mais je doute que cela soit une excuse valable pour venir déranger les gens la nuit. Enfin, Yuna noona n’est pas comme tous les gens, elle n’est pas n’importe qui. Je me tourne toujours naturellement vers elle lorsque ça ne va pas, ou au contraire lorsque j’ai envie de passer une bonne journée en sa compagnie. Mais là, le moral n’y est pas et elle s’en rendra sûrement compte. Une partie de moi voudrait qu’elle ne vienne pas m’ouvrir, qu’elle ne me voit pas dans cet état. Je préférerais qu’elle ne connaisse que mon côté de gosse, celui qui est chiant mais adorable avec elle. Celui qui fait parfois des caprices mais qui finit toujours pas l’écouter. Celui qui profite de toute l’attention qu’elle lui porte et qui raffole de ses câlins.

Et non pas celui qui fait pitié à attendre devant sa porte. Réalisant cela, je songe à faire demi-tour et m’enfuir avant qu’elle ne puisse me voir. Cependant, j’entends le bruit d’une porte qui s’ouvre, je relève la tête et me retrouve face à Yuna noona qui me regarde avec un air curieux. Je ne sais pas quoi répondre à sa question. Je ne sais moi-même pas ce que je fais ici alors qu’il est déjà tard. Attraper froid ? Je ne m’étais pas rendu compte que j’avais oublié de prendre ma veste et était sortit en tee-shirt. J’ai vraiment l’esprit ailleurs aujourd’hui. Ecoutant les mots de noona qui se décale pour me dire de venir, j’entre et reste d’abord silencieux. Je passe ma main dans mes cheveux châtain et esquisse un petit sourire gêné. « Excuse-moi, Noona, je te dérange sûrement… » Je lâche un petit rire nerveux. Je suis à nouveau silencieux, je ne sais pas quoi dire. Je n’ai pas envie de l’emmerder avec mes problèmes. D’ailleurs, je n’aime pas montrer mes faiblesses. Et pourtant, je m’approche d’elle et naturellement je vais dans ses bras. Je l’enlace doucement tandis que je pose ma tête sur son épaule. Cela m’a toujours réconforté d’être dans ses bras. Je reste ainsi un instant avant de me dire qu’elle doit sûrement me trouver bizarre. Je m’éloigne alors doucement d’elle. « Je… Je devrais pas t’embêter alors qu’il est aussi tard. » Je baisse la tête, ne l’ayant toujours pas regardé dans les yeux. « Je ferais mieux de rentrer. » Oui, en fait, je n’aurais même pas dû venir.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
i'm afraid + Don’t think about anything Don’t say anything Just give me a smile I still cannot believe this All of this feels like a dream Don’t disappear If I land a finger on you, I’m afraid that you will fly away or break Will you stop the time if this moment passes ? I’m afraid that you’ll forget me and act like nothing happened
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : Kim So Eun
CRÉDITS : © Linjae
MESSAGES : 98
ÂGE : 17
WONS : 683
EMPLOI : Caissière au Mégabox
LOGEMENT : En colocation dans le quartier de jongno-gu
CÔTÉ ♥ : Humm...Le désert ou le néant en résumé ma vie amoureuse est pitoyable .
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Jeu 13 Aoû - 18:59

sorry for always disturbing you
❝ Noona, je veux un câlin !  ❞
Baek Yu Na ✧ Bang Hae Jin


Lorsque mon petit Haejin pénètre dans mon appartement, je discerne une fois de plus un malaise chez lui, il lâche un petit rire nerveux aucun autre son ne sortant de sa bouche. Je referme délicatement la porte derrière lui et me tourne vers celui-ci m’apprêtant à répondre ses excuses inutiles. Je suis coupé court dans mon élan lorsque celui-ci me prend tendrement dans ses bras posant sa tête sur mon épaule, visiblement étonnée par cet élan de détresse, je reste un long moment sans rien faire avant de passer mes bras autour de son corps venant caresser doucement son dos en guise de réconfort. Nous restons quelques minutes dans cette position, dans les bras l’un de l’autre le silence nous envahit seul nos respirations font écho dans cette pièce devenue subitement maussade. Il finit par s’écarter et baisser une fois de plus la tête n’osant visiblement pas me regarder, il me murmure des excuses et se décide à rentrer chez lui. Chose que je vais bien sur lui interdire , je compte découvrit ce qui l'a mit dans un état pareil .

Mon instinct de « grande sœur » prend de nouveau le dessus et j’attrape tendrement le menton du garçon l’obligeant à me regarder, il me semble si triste… Que cela me brise le coeur .

« Tu ne me déranges pas Haejin et tu le sais très bien, va t’asseoir sur le canapé et tu pourras enfin me dire ce qui te tracasse autant. » Lui dis je en me dirigeant vers ma chambre lui faisant signe de ne pas tenter de « s’enfuir »

Une fois dans ma chambre, j’ouvre mon placard et en sors une fine couverture qui tiendra un minimum chaud à HaeJin. L’été est certes bien avancé, mais ce soir la température a visiblement chuté, HaeJin était frigorifié, mais quel idiot de sortir sans veste et surtout à une heure pareille. Je soupire allant le retrouver dans le salon, je m’approche de lui et passe la petite couverture sur ses épaules.

« Tu aurais dû un minimum te couvrir, tu es frigorifié ! »

Je n’aime pas le voir souffrir ainsi pour vous dire la vérité, je déteste plus que tout au monde de le voir si malheureux, pour moi Haejin est mon petit frère, un petit frère que je n’ai jamais eu. Il semble si  vulnérable, si fragile que j’ai le devoir de le protéger même si je sais pertinemment qu’il est assez fort pour se débrouiller seul.

« Tu veux que je te prépare quelque chose pour te réchauffer ? Un chocolat chaud ? Je me rappelle que mes grands-parents m’en faisaient lors de mes vacances en Amérique, ça me remontait toujours le moral »


 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : jeon jeongguk. (bts)
CRÉDITS : avatar (c) miki + signature (c) petulia.
MESSAGES : 38
WONS : 286
EMPLOI : fils à papa et trainee à la KYS ent.
ÉTUDES : étudiant en art; danse
CÔTÉ ♥ : je suis désespérément en manque d'amour... non, en fait, j'profite juste de ma vie de célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : bi, du moment que ça plait à l’œil


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Jeu 3 Sep - 20:05

sorry for always disturbing you × ft. noona
(outfit) + Je ne sais pas trop ce qui m’a pris de venir l’enlacer comme cela. Je ne vais pas bien et comme à chaque fois où je n’ai pas le moral, je me tourne toujours vers la même personne ; Yuna noona. Elle est toujours là pour moi et se montre tout le temps très chaleureuse. J’ignore comment on peut s’entendre aussi bien, je ne sais même pas comment elle fait pour supporter mon sale caractère d’enfant capricieux et associable. Mais je suis là, à la prendre dans mes bras sans qu’elle ne me rejette. Le silence règne, on doit sûrement tous les deux être très surpris par mon geste que je ne saurais expliquer. Après un certain moment, elle semble s’en remettre et  vient passer ses bras autour de moi. Je sens ses mains dans mon dos, le caressant comme pour me rassurer et me réconforter. Je reste dans ses bras et elle reste dans les miens pendant quelques minutes qui me paraissent étrangement longues. Le temps de réaliser ce que je suis en train de faire et l’embarras dans lequel je dois la mettre, je finis par me séparer de Yuna noona. Mettant doucement fin à cette étreinte, je lui fais savoir que je devrais rentrer chez moi. Ce n’est d’habitude pas mon genre de fuir le regard d’autrui et de baisser la tête. Seulement, il ne suffirait que d’un échange de regard pour que Yuna découvre ce qu’il se passe. Et je n’ai pas envie de la déranger plus que je ne le fais déjà. Cependant, mes yeux finissent par quitter le sol pour rencontrer ceux de Yuna noona qui a les doigts posés sur mon menton pour me faire relever la tête. Elle me fait savoir que je me trompe, que je ne la dérange pas. Je peux y voir de la sincérité dans son regard que je peux douter de ses mots. Noona me propose de prendre place sur le canapé puis me laisse seul à l’entrée, non sans avoir pris le temps de m’adresser un regard au cas où si je songeais à désobéir et à partir.

Je m’exécute donc, prenant le temps de retirer mes chaussures avant d’entrer dans son salon. Je m’assois sur le canapé, jouant avec mes doigts, encore un peu honteux de l’embêter à cette heure-ci. Mes mauvaises pensées ne semblent pas vouloir quitter mon esprit et je continue de me dire que je dois être un véritable ennui, autant pour ma famille que mes amis. Un Haejin qui doute de lui, c’est tellement rare. La tête baissée, je porte mon attention sur mes doigts que je continue de triturer nerveusement et me laisse légèrement surpris en sentant quelque chose de doux sur moi. Je relève la tête et observe Yuna noona passer une couverture sur mes épaules pour me tenir chaud. Elle me crie également dessus. Je ne peux m’empêcher d’esquisser un léger sourire en la voyant si attentionnée avec moi. Elle m’a toujours donné de l’affection, l’affection que ma famille n’était pas capable de me donner. Comme un enfant qui se fait gronder, j’affiche une petite moue avant de lui répondre. « J’ai oublié ma veste à l’agence… » Je passe ma main sur ma nuque, la frottant par embarras tout en fixant le sol. Je relève ensuite la tête en entendant les mots de Yuna noona. J’hésite à refuser, trouvant qu’elle en fait déjà bien assez pour moi, mais ses efforts pour tenter de me remonter le moral me touchent. Je retrouve alors un sourire plus naturel et hoche positivement la tête. « Mh, je veux bien. » répondis-je tout en souriant. Cela me réchauffait tout de même le cœur de savoir qu’elle se souciait de moi. Avant qu’elle ne puisse partir, je viens attraper le bout de la manche de son haut, et ancre mon regard dans le sien, prenant un air plutôt sérieux. « Merci, noona. » dis-je avec sincérité. Je lui suis reconnaissant pour toutes ses attentions ainsi que le fait qu’elle soit là pour moi, et je voulais qu’elle le sache.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
i'm afraid + Don’t think about anything Don’t say anything Just give me a smile I still cannot believe this All of this feels like a dream Don’t disappear If I land a finger on you, I’m afraid that you will fly away or break Will you stop the time if this moment passes ? I’m afraid that you’ll forget me and act like nothing happened
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : Kim So Eun
CRÉDITS : © Linjae
MESSAGES : 98
ÂGE : 17
WONS : 683
EMPLOI : Caissière au Mégabox
LOGEMENT : En colocation dans le quartier de jongno-gu
CÔTÉ ♥ : Humm...Le désert ou le néant en résumé ma vie amoureuse est pitoyable .
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Ven 18 Sep - 23:08

sorry for always disturbing you
❝ Noona, je veux un câlin !  ❞
Baek Yu Na ✧ Bang Hae Jin


Une fois la douce couverture posée sur ses épaules, je prends place à ses côtés et lui souris tendrement, il est si mignon, mais ses sombres pensées viennent ternir son visage angélique, ce visage souriant qui me remonte le moral quoi qu’il arrive. Un faible sourire se dessine aux coins de ses lèvres et je ne peux réprimer le mien bien trop heureuse de revoir son merveilleux sourire certes beaucoup trop faible à mon goût, il reste silencieux fasse à mes réprimandes et finit par afficher une petite moue faussement attristée comme le ferait un enfant lorsque ses parents le disputent. C’est bizarre, vous savez, c’est bizarre de s’attacher si profondément à un jeune homme au point de vouloir le protéger coûte que coûte. Je n’ai jamais ressenti cette envie irrésistible de protéger quelqu’un, mais avec Haejin tout est différent, il est si fragile émotionnellement et me donne envie de le faire sourire chaque secondes passés avec lui. Je vins ensuite me caler confortablement dans le canapé et poser délicatement ma tête contre son épaule, je lève de nouveau les yeux vers lui et je ne peux m’empêcher de lui faire remarquer qu’il est vraiment une tête en l’air. Quand celui-ci répond à ma question, je me redresse m’apprêtant à aller préparer ce fameux chocolat chaud quand je sens l’une de ses mains agripper doucement l’une de mes manches comme pour me retenir. Je me tourne de nouveau vers lui lui offrant un regard questionneur, il me remercie alors avec sincérité et je dois vous avouer que cela me réchauffe le cœur.

«  Tu n’as pas à me remercier... C’est normal »

Quand celui-ci relâche enfin le tissu de ma manche, je me dirige vers la cuisine commençant à préparer ce fameux remède miracle, je sors une brique de lait du réfrigérateur et verse le liquide dans la casserole commençant à faire chauffer celui-ci, une fois le lait assez chaud, je le verse dans deux tasses et je m’empresse de rejoindre Haejin déposant sa tasse fumante devant lui. Un sourire se dessine sur mon visage en remarquant que mon premier chaton vint affectueusement se frotter contre Haejin quémandant des caresses.


«  Tiens bois le avant qu'il ne refroidisse, tu verras c'est un véritable remède miracle ! »



 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : jeon jeongguk. (bts)
CRÉDITS : avatar (c) miki + signature (c) petulia.
MESSAGES : 38
WONS : 286
EMPLOI : fils à papa et trainee à la KYS ent.
ÉTUDES : étudiant en art; danse
CÔTÉ ♥ : je suis désespérément en manque d'amour... non, en fait, j'profite juste de ma vie de célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : bi, du moment que ça plait à l’œil


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Dim 4 Oct - 17:19

sorry for always disturbing you × ft. noona
(outfit) + Noona a toujours été très gentille avec moi. À vrai dire, j’ignore même pourquoi. Je suis connu pour être quelqu’un d’associable en plus d’être un sale gosse qui possède un mauvais tempérament. Parfois on me dit même que mon sale caractère doit venir du fait que je sois un gosse de riche. Tout le monde s’imagine alors que je ne manque de rien et que l’on cède aux moindres de mes caprices – ce qui n’est pas totalement faux, mais ce n’est pas complètement vrai non plus. Seuls mes besoins matériels sont comblés, si j’ai besoin de thune, j’en aurais. C’est aussi simple que ça. Seulement, lorsque j’ai besoin de quelqu’un sur qui compter ou que je souhaite être soutenu, c’est beaucoup plus compliqué. Avant d’avoir fait la rencontre de Yuna noona, je n’avais personne. Personne sur qui me reposer, personne qui me voit réellement comme je suis. Avec elle, je n’ai pas besoin de jouer le badboy froid et distant. Je n’ai pas besoin de me cacher derrière un masque, je peux être moi-même. Cependant, cela peut également avoir un mauvais côté ; je ne peux rien lui cacher. À peine a-t-elle ouvrit la porte qu’elle a tout de suite remarqué que quelque chose n’allait pas. Ce qui m’ennuie tout de même car je ne voulais pas la déranger. Mais à quoi bon faire comme si tout allait bien, elle ne me croirait pas.

Je m’installe donc sur son canapé et elle ne tarde pas à me rejoindre. Sa tête posée sur mon épaule, une couverture sur nous pour nous tenir chaud, je commence déjà à me sentir mieux. L’avoir à mes côtés suffit à me rassurer. Acceptant sa proposition, Yuna noona se lève donc et me tourne le dos pour quitter la pièce. Je ne peux m’empêcher de lui faire part de mes pensées, il est rare de me voir aussi sincère, je ne sais pas vraiment ce qu’il m’a prit. J’avais juste besoin de lui dire, de la remercier. Elle semble un peu surprise, mais finit par me dire que c’est normal. Je relâche donc mon emprise sur sa manche et la laisse partir en direction de la cuisine. Je l’attends silencieusement dans le salon, ne bougeant pas, perdu dans mes pensées. Sentant quelque chose contre ma jambe, je finis par sortir de mes pensées pour remarquer que l’un des chatons de Yuna noona est en train de se frotter contre moi. Mes lèvres s’étirent en un léger sourire et je viens alors le prendre pour le poser sur mes cuisses, le caressant délicatement. « Toi aussi tu as besoin de câlins ? » murmurais-je, un sourire aux lèvres. Je lui caresse doucement la tête et remarque que Yuna noona est déjà de retour avec deux tasses de chocolat chaud. « Oui, Noona ! » fis-je en souriant avant de prendre ma tasse entre les mains. Je prends une première gorgée et me brûle légèrement, ce qui me fait grimacer avant de faire une moue. Je souffle alors sur ma tasse avant de boire mon chocolat chaud. « Délicieux ~ » dis-je avec un petit sourire. Je me mordille légèrement les lèvres et porte mon regard sur la tasse chaude entre mes mains. « Excuse-moi si je t’ai réveillée, Noona… Tu travailles demain ? » Je culpabilise de la déranger en pleine nuit, en particuliers si une dure journée de travail l’attend le lendemain. Après tout, Noona travaille et a ses responsabilités, je ne devrais pas l’ennuyer lorsqu’elle se repose. Je bois plusieurs gorgées de mon chocolat chaud et reste silencieux un moment avant que je ne me décide à enfin parler. « Dis, Noona… Tu penses que je fais le bon choix ? Tu penses pas que je devrais me trouver un vrai boulot plutôt que de continuer alors que je ne suis même pas sûr de réussir ? » demandais-je finalement, peu sûr de moi. Après tout, je ne suis pas sûr de réussir à percer dans ce domaine, je ne suis même pas sûr de pouvoir débuter un jour.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
i'm afraid + Don’t think about anything Don’t say anything Just give me a smile I still cannot believe this All of this feels like a dream Don’t disappear If I land a finger on you, I’m afraid that you will fly away or break Will you stop the time if this moment passes ? I’m afraid that you’ll forget me and act like nothing happened
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : Kim So Eun
CRÉDITS : © Linjae
MESSAGES : 98
ÂGE : 17
WONS : 683
EMPLOI : Caissière au Mégabox
LOGEMENT : En colocation dans le quartier de jongno-gu
CÔTÉ ♥ : Humm...Le désert ou le néant en résumé ma vie amoureuse est pitoyable .
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Mar 20 Oct - 17:32

sorry for always disturbing you
❝ Noona, je veux un câlin !  ❞
Baek Yu Na ✧ Bang Hae Jin


Tandis que le petit Haejin buvait calmement son chocolat chaud, je ne pus m’empêcher de poser une nouvelle fois ma tête contre son épaule venant entrelacer ma main à la sienne et caressant doucement celle-ci du bout du pouce tentant surement de le rassurer et d’effacer de son esprit tous ses soucis actuels. Haejin est mon petit frère, le petit frère que je n'ai jamais eu et j'espere que mes petites intentions lui remontrons le moral.

« Tu ne me déranges jamais Haejin tu le sais pertinemment et pour répondre à ta question, je suis en repos demain. »

Je prends à mon tour ma tasse de chocolat soufflant dessus pour refroidir le liquide bouillant et après quelques minutes, je finis par porter la tasse à mes lèvres m’apprêtant à boire, mais je fus coupé court par la question d’Haejin qui me surprit au plus haut point. Comment pouvait-il penser une chose pareille ? Devenir idole était son rêve le plus fou, celui pour lequel il se battait depuis tant de temps tout comme moi.

Mais contrairement à moi lui avait réussi à intégrer l’agence alors pourquoi vouloir tout abandonner aussi vite ? Était-ce son père ? Ou son horrible belle-mère qui lui mettait la pression pour je ne sais quelle raison ignoble. Je ne connaissais pas personnellement sa famille, mais… Je les déteste au plus haut point comment pouvaient-ils se montrer aussi incompréhensifs ? Je reste un long moment sans rien dire avant de lui asséner un léger
coup de poing sur l’épaule même si cela ne risquait pas de lui faire mal.

« Pourquoi tu dis ça espèce de crétin !? Comment peux-tu penser ne serait-ce qu’une seconde tout abandonner ! C’est ton rêve Haejin, tu es un garçon bourré de talent ! Tu chantes et danses comme personne, tu as un visage digne des plus beaux chanteurs… Tu débuteras un jour, je le sais. Alors ne pense plus jamais à ça ou je te jure que je te le ferais regretter ! » Lui dis-je alors en haussant légèrement la voix .

Je fronce les sourcils et croise les bras sur ma poitrine prenant une moue faussement en colère avant de lui lancer ses quelques mots à la figure.

« Tu n'es qu’un pauvre crétin ! Mais je t’aime tellement… Tu ne mérites pas de souffrir à cause de ta famille… Ils ne doivent pas influencer tes décisions, il n'en ont pas le droit ! »

Je m’approche doucement de lui et passe mes bras autour de son cou l’attirant contre moi pour l’enlacer tendrement, je reste un long moment dans ses bras avant de déposer un baiser sur sa joue et de lui murmurer au creux de l'oreille.

« Je veux te voir sourire à partir de maintenant… Promets-le-moi. »


 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'M A TRAINEE
avatar
ID PICTURE :
AVATAR : jeon jeongguk. (bts)
CRÉDITS : avatar (c) miki + signature (c) petulia.
MESSAGES : 38
WONS : 286
EMPLOI : fils à papa et trainee à la KYS ent.
ÉTUDES : étudiant en art; danse
CÔTÉ ♥ : je suis désespérément en manque d'amour... non, en fait, j'profite juste de ma vie de célibataire.
ORIENTATION SEXUELLE : bi, du moment que ça plait à l’œil


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona. Mar 27 Oct - 16:55

sorry for always disturbing you × ft. noona
(outfit) + Les moments passés avec Noona étaient toujours ainsi, si paisibles et si reposants. C’est comme si mes soucis s’envolaient, je peux tout lui raconter et elle m’écoute sans me juger. J’ai l’impression que je peux tout lui dire et même craquer lorsque mes limites sont atteintes. J’ai toujours détesté mon côté sensible, préférant me montrer sévère et froid, seulement Noona n’est pas aussi dupe que les autres. Jouer la comédie ne sert à rien avec elle et étrangement, cela ne me dérange pas plus que ça qu’elle voit mes faiblesses. Bien sûr, la plupart du temps je préfère prendre sur moi pour éviter de l’inquiéter pour rien, mais il y a des jours où rien ne se passe comme je l’aurais voulu et aujourd’hui n’en fait pas exception… Je suis soudainement envahi d’une chaleur réconfortante lorsque sa tête se pose contre mon épaule et que ses doigts se lient aux miens, me caressant doucement la main. Ses mots me rassurent, un léger sourire se dessine sur mes lèvres. Yuna noona est vraiment le confort dont j’ai besoin, j’ai toujours voulu une grande sœur ou un grand-frère qui se soucie de moi, contrairement à mes demi-frères et sœurs qui suivent l’avis de leur mère. Le business, il n’y a que ça qui compte à leurs yeux.

Je décide de confier mes doutes à Yuna noona, j’ai besoin d’un point de vu externe, d’un avis neutre. Noona est une adulte, elle sait ce que représente le boulot et les responsabilités, mais elle est également une grande rêveuse, elle aussi, et elle sait ce que la danse représente pour moi. On est tous les deux si passionnés que l’on se comprend très facilement. Elle ne semble pas s’attendre à ma question et demeure longuement silencieuse. Je regrette doucement de lui avoir demandé ça, peut-être n’aurais-je pas dû lui poser cette question ? Je me demande bien ce qu’elle pense. Pense-t-elle comme eux ? Ou peut-être qu’elle ne sait pas quoi penser. Son silence me met légèrement mal à l’aise, à nouveau je fixe le sol pour éviter son regard, jusqu’à ce que je sente ce léger coup sur mon épaule. Je relève alors la tête vers elle, lui lançant un regard surpris plein d’incompréhension. Elle hausse la voix et me traite même de crétin. J’ai l’impression de me faire crier dessus comme un enfant, mais ses mots… Ils ne sont en rien négatifs, au contraire elle me complimente. Je la regarde croiser les bras et froncer les sourcils comme si elle boudait, me demandant si elle me trouve vraiment si doué que ça. Au point même de devenir idol ? Cette fois, c’est moi qui reste silencieux, elle semble encore un peu en colère et continue, me traitant à nouveau de crétin. Yuna noona me dit qu’elle m’aime et que je ne mérite pas de souffrir. Ces mots me touchent tellement. Je n’ai pas le temps de répondre quoique ce soit qu’elle m’attire vers elle et m’enlace doucement. Je la prends dans mes bras et la serre doucement contre moi, posant mon front contre son épaule. « Merci Noona… merci de croire en moi… » chuchotais-je tout en la serrant plus fort contre moi. Elle dépose un baiser sur ma joue et me murmure de lui faire une promesse, celle de sourire. Mes lèvres s’étirent en un fin sourire face à ses intentions. « Oui, je te le promets Noona. » soufflais-je avant de lâcher un petit rire. « T’as raison, je dois vraiment être un crétin pour poser des questions aussi stupides. » Je me détache doucement d’elle pour pouvoir voir son visage, ancrant mes yeux brillants dans les siens avant de lui sourire. « Toi et moi, on finira bien par débuter un jour, n’est-ce-pas Noona ? Et tu n’auras plus à bosser comme caissière et moi je n’aurais plus à supporter mes parents… » Je viens prendre ses mains et la regarde dans les yeux. « Tu me le promets Noona ? » demandais-je comme si j’avais vraiment besoin qu’elle me le confirme.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
i'm afraid + Don’t think about anything Don’t say anything Just give me a smile I still cannot believe this All of this feels like a dream Don’t disappear If I land a finger on you, I’m afraid that you will fly away or break Will you stop the time if this moment passes ? I’m afraid that you’ll forget me and act like nothing happened
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona.

Revenir en haut Aller en bas

sorry for disturbing you, but i need u ☇ yuna noona.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'évolution des chimères en NSG
» Dark link et Yuna (uniquement)
» Paper Tenko
» Tidus /o/
» La mère de Yuna et son père.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Welcome to Seoul
 :: jongno-gu :: Résidences :: appartement de baek yun ah et ...
-